L’architecture se pense et se conçoit à la fois dans et avec un territoire. Imaginaire et ressources, il la nourrit et l’ancre dans un processus de devenir permanent. Le projet se fait avec…, avec le contexte, avec  ceux qui l’habitent, avec les réalités économiques et matérielles, sans oublier les compétences, les opportunités … 

Faire de l’architecture est un processus de travail et une pensée de la production.

Le projet ne s’appréhende pas en termes d’espace et de forme mais en termes d’expérience et de processus. Le temps de sa conception, celui de son chantier, sont un prétexte (à faire ensemble) tout autant qu’une mise en œuvre (d’apprentissage et de formation). L’objet se fait alors outil fonctionnel et poétique proposant ainsi d’habiter ensemble un territoire.