QUESTIONNER PAR L’ACTION

FIR

FORCE D’INTERVENTION RAPIDE

Objet à forte valeur symbolique tant sociale (inclusions, exclusions, limites, …) que politique (contrôle, coercition, maitrise des occupations temporaires à valeur festive ou revendicative), la barrière anti-émeute est ici utilisée pour produire un dispositif qui possède à la fois un intérêt plastique (réflexions sur la définition d’une sculpture dans l’espace public) et une valeur performative (la production d’une installation dans l’espace public en tant que « manifestation »).

L’espace public, lieu par excellence de la confrontation et de l’altérité, incarne ce qui fait société.

Date de réalisation : du 10 au 16 mars 2014

Lieu : Place de la Liberté, Brest (29)

Commanditaire : EESAB, École Européenne Supérieure d’art de Bretagne

  • Réemploi 100%
  • Participation 100%

WORKSHOP

Le temps d’une semaine, les étudiants de l’Ecole Européenne Supérieure d’Art de Bretagne ont été invités à réaliser une installation « monumentale » et « réversible » dans un espace public symbolique de la ville (la Place de la Liberté) avec un matériau emblématique de la gestion de l’espace public et de ses usagers : la barrière anti-émeute.

 

A l’issue de l’événement, les 200 barrières et les sangles composant l’installation sont restituées en l’état, l’installation étant ici autant un processus collectif, la production d’un « objet public », que celui d’une performance.